Olympos

Description

Les joueurs incarnent des peuples qui tentent de coloniser la Grèce et ses environs, incluant la mythique Atlantide. En s’appropriant des territoires et des ressources (parfois par la force), ils accéderont à des découvertes scientifiques et à des merveilles architecturales qui leur permettront de bâtir une civilisation prospère et glorieuse. À la fin de la partie, la civilisation la plus prestigieuse l’emporte. Voici pour l’ambiance.

Dans le concret, il va falloir gérer le temps. Chaque action choisie par le joueur à son tour, et il n’en exécute qu’une seule, prend un certain laps de temps décompté sur l’échelle qui borde le plateau. Le pion du joueur est avancé en fonction du temps nécessaire à son action. Et c’est toujours au joueur en dernière position sur cette échelle du temps de jouer. Il arrive donc qu’un joueur joue plusieurs fois de suite.

Le joueur peut, à son tour, procéder soit à une expansion soit à un développement. L’expansion permet d’introduire un nouveau pion dans le jeu, d’en déplacer ou encore de conquérir un territoire. Le développement donnera de nouvelles compétences à son peuple. Naturellement, l’expansion et moins gourmande en temps que le développement. Et le développement nécessite de posséder des territoires. A partir de là, les interactions entre les joueurs sont évidentes et les tensions entre les peuples sont quasi permanentes durant toute la partie.

L’usage de cartes destins, qui donnent un bonus au joueur, et l’implication des dieux dans les affaires des hommes viennent parfois bouleverser la donne. Les interventions divines sont pour moitié positives, pour moitié négatives. A la fin, il faudra posséder des merveilles, des découvertes, des territoires et quelques autres éléments annexes, et moins importants, pour marquer des points de victoire.

[warning]Extension:
Oikoumène
[/warning]